Rechercher dans ce blog

dimanche 23 juillet 2017

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

Pour celui qui se donne la peine de flâner dans les rues de Goussaincourt, le regard sera
inévitablement attiré par une petite maison à deux niveaux dont l'étage présente une
niche en arc surbaissé contenant une grande Vierge à l'Enfant de la fin du XVIIIe siècle.

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

Apparemment, la Vierge à l'Enfant a été placée dans cette niche à la place d'une autre statue
car la main droite de Marie déborde légèrement et il a fallu creuser le piédroit.

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

Debout, la Vierge tient son fils sur son bras gauche tandis que sa main gauche, écartée
de son corps, tenait jadis un sceptre depuis disparu.

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle) 

La conque de la niche présente une coquille Saint-Jacques.


GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)

GOUSSAINCOURT (55) - Maison à la Vierge à l'Enfant (XVIIIe siècle)
 
                                                     ________________________________
.
Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2017 © Tous droits réservés


mercredi 19 juillet 2017

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

Le dimanche 12 juin 2017, j'ai eu le plaisir de découvrir le jardin de Jean Vallée,
ouvert uniquement pendant les journées de l'art au jardin.

Découvrez-le virtuellement avant de vous y rendre en 2018 !

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

HOUDREVILLE (54) - Jardin Jean Vallée

 ___________________________
Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2017 © Tous droits réservés

mercredi 12 juillet 2017

METZ (57) - Musée de la Cour d'Or : Verrerie gallo-romaine

Le Musée de la Cour d'Or de Metz conserve dans ses collections gallo-romaines un ensemble
de contenants en verre retrouvés lors de fouilles archéologiques.

La production de verre est attestée par de nombreux ateliers secondaires dans l’est de la Gaule.

A Metz, la découverte d'un atelier, œuvrant au IIe et IIIe siècle, a été réalisée
dans le quartier Saint-Marcel.


Cruche en verre à visage

Vases, fioles et flacons en verre ont été exhumés lors de fouilles effectuées au
niveau des anciennes nécropoles situées à l'extérieur de la cité.

Série de fioles et flacons de parfum (2e-3e siècles)





Fioles à parfum (2e siècle)

Urnes funéraires en verre avec couvercle. (2e siècle). 
Découvertes aux Vacons à Montigny-les-Metz, en 1990.

 ___________________________

Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2017 © Tous droits réservés

lundi 10 juillet 2017

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame (XIIe-XIXe siècles)

Le petit village vosgien de Coussey dispose d'un édifice majeur en ce qui concerne l'architecture
romane en Lorraine. En effet, le clocher du XIIe siècle de l'église Notre-Dame domine les
toits de la commune et figure parmi les plus beaux exemples conservés dans la région.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

En 1904 l'édifice fut soumis à des travaux de restauration et de transformation assez déplorables,
avec notamment le percement de nouvelles fenêtres sur les murs des collatéraux de la nef,
la reprise du portail de la façade occidentale et le crépissage intérieur des murs.

Malgré cela, l'église de Coussey garde tout son intérêt en raison de son architecture.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

L'édifice fut probablement construit dès le second quart du XIIe siècle pour la nef
et les portails de la façade occidentale et du mur sud.

Le clocher semble avoir été bâti vers la fin du XIIe siècle.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Le clocher est sans conteste l'élément majeur de l'église Notre-Dame de Coussey.

Chaque niveaux, et il y en a cinq, est séparé par un bandeau.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Les niveaux quatre et cinq, ceux des cloches, sont les plus intéressants en raison
de la richesse des baies géminées et des modillons.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Les ouvertures de l'étage campanaire sont divisées par des colonnettes médianes et des
tympans. Les fûts sont variés : cylindriques, torsadées, cannelés.

Les chapiteaux sont ornés de têtes grimaçantes animales ou humaines et de motifs végétaux.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Les modillons supportant les corniches sont tous différents : têtes d'animaux, visages humains...

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Reconstruits au XVe siècle et remplaçant vraisemblablement un chevet semi-circulaire voûté en
cul-de-four à l'intérieur, celui que l'on peut voir aujourd'hui est à pans coupés et à fenêtres
gothiques flamboyantes séparées par des contreforts contrebutant
la poussée du voûtement intérieur.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Le mur sud conserve une série de contrefort du XVe siècle mais également quelques baies
en plein cintre ébrasées et un portail romans.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame



COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

De forme rectangulaire à moulures surmonté d'un tympan semi-circulaire et d'une voussure
à dents d'engrenage et de zig-zag, le portail sud remonte au second quart du XIIe siècle.

Le tympan a été malheureusement martelé à la Révolution ; cependant on distingue,
au centre, une croix accostée de deux animaux.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame
L'une des baies romanes en plein cintre ébrasée

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame
Le mur supérieur sud de la nef conserve une série de baie en plein cintre murées

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Le chevet de l'église de Coussey présente un ensemble de fenêtres gothiques flamboyantes
constituées d'un remplage à deux lancettes trilobées surmontées de gouttes,
quadrilobes, trilobes, écoinçons....

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

La façade occidentale conserve son portail roman malheureusement modifié en 1904
par l'ajout des colonnes et chapiteaux soutenant l'archivolte et le tympan d'origine.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

Le tympan du portail occidental est semi-circulaire et monolithe ; dans sa partie arrondie,
il est décoré de chevrons en léger relief ; sa partie basse, restaurée partiellement,
affiche des motifs végétaux circonscrits dans des petits carrés.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame

L'intérêt du portail occidental réside dans la conservation des vantaux en bois
d'origine encore pourvu des pentures en fer forgé.

COUSSEY (88) - Eglise Notre-Dame
Pierre tombale du XVe siècle conservée contre le mur sud. 
____________________


Copyright - Olivier PETIT - Patrimoine de Lorraine - 2017 © Tous droits réservés