Rechercher dans ce blog

lundi 28 avril 2014

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

Au cœur du village de Flavigny-sur-Moselle, on peut découvrir, dans l'espace de l'O.H.S,
un ancien prieuré bénédictin composé de son église et de ses bâtiments conventuels.

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

La fondation du prieuré remonte à l'année 955, quand l'évêque de Verdun, Bérenger (940-963)
reçoit de l'empereur Otton 1er (962-973) un domaine du fisc impérial situé à Flavigny-sur-Moselle
("villa Flaviniacum regalis quodam fiscus"). Cette terre, de par son étymologie,
remonte au VIIe-VIIIe siècles et semble être le bien d'un certain Flavinius.

L'évêque Bérenger en fit alors don à la toute récente abbaye Saint-Vanne de Verdun.
 L'abbé Humbert (950-961), fondateur du monastère verdunois dépêche ainsi des moines à Flavigny
avec les saintes reliques de Firmin, évêque de Verdun (486-502), nouvellement découverte.
L'archevêque Brunon de Cologne et l'abbé Einolde de Gorze se joignent à l'abbé de Verdun
pour célébrer une messe en l'honneur du saint.

Les reliques de Saint-Firmin quittent ainsi Verdun pour Flavigny, en passant par Pagny-sur-Meuse,
Trondes, Foug et Toul où l'évêque Gérard reçoit la procession. Il fait placer la chasse
dans l'église abbatiale Saint-Epvre jusqu'au lendemain matin.

La chasse de Saint-Firmin reprend ensuite sa route vers le prieuré de Flavigny, en franchissant
la Moselle à Dommartin, puis en passant à Chaligny, Ludres puis Flavigny.
L'église paroissiale Saint-Hilaire accueille les reliques, le temps d'édifier le monastère.

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Le clocher roman avec son portail classique

La confirmation de la création du nouveau prieuré intervient le 9 janvier 956
avec le pape Jean XII (955-963).

Avant 1020, un moine prénommé Raynulph, alors chargé de surveiller les reliques de Saint Firmin,
reçoit la visite du saint lui demandant de construire une nouvelle église et un nouveau monastère.
Le moine en réfère immédiatement à l'abbé Richard de Saint-Vanne de Verdun, qui ordonne
la reconstruction du prieuré dès 1020.

Les bâtiments du prieuré sont achevés en 1027 et l'église consacrée
par le pape Léon IX (1049-1054) en 1050.

Entre 1079 et 1098, le prieuré de Flavigny reçoit de l'évêque Pibon de Toul, le droit
de nommer à la cure de Flavigny, Crantenoy et Crevéchamps, moyennant un cens annuel de 12 deniers de cire payable à Saint-Étienne de Toul.

En 1099, l'abbé Rodolphe de Saint-Vanne de Verdun, alors en visite au prieuré de Flavigny,
y meurt subitement ; son corps est ainsi enterré dans l'espace cimeteral.

En 1176, une fille du duc Mathieu 1er de Lorraine meurt elle-aussi à Flavigny-sur-Moselle ;
 sa dépouille est alors ensevelie dans le cimetière du prieuré.

D'après les archives, le monastère est considérée comme ruiné en 1190.
Le 5e abbé de Flavigny envisage alors une reconstruction des bâtiments monastiques.

En mai 1242, un différend oppose le prieur de Flavigny et Charles, seigneur de Gondreville,
au sujet du cours de la Moselle, près de Richardménil.Le duc Mathieu II de Lorraine est sollicité
pour résoudre le conflit ; une portion est alors attribuée exclusivement aux moines de Flavigny
et l'autre déclarée commune aux deux requérants.

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Le clocher roman avec son portail classique

Au cours des XIVe, XVe et XVIe siècles, le chœur et la nef sont reconstruits en style gothique,
le clocher roman étant conservé. Après le saccage des Bourguigons en 1477, le prieur
Barthélémy de Lucy fait ainsi réédifier la nouvelle église prieurale de Flavigny,
en s'inspirant largement de l'église des Cordeliers de Nancy.

Le prieur Wary de Lucy (1509-1567) contribue largement à cette reconstruction en finançant
de superbes vitraux réalisés par le célèbre maitre-verrier Strasbourgeois Valentin Bousch (Fin XVe-1541)
pour orner les baies de l'église prieurale. Ceux-ci sont achevés vers 1533,
si l'on se réfère au millésime apposé près de Wary de Lucy.

Le prieur Wary de Lucy avec la date 1533

Le prieur Dom Charles Noirel (1692-1710) fait reconstruire le cloître en style classique.
Apparemment, il est achevé vers 1715.

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin -Cloître
Le cloître classique avec ses arcades en plein cintre scandées par des contreforts

En 1732, le prieur Dom Rémi Cellier (1732-1763)fait placé, sur le clocher-porche roman, une façade classique à colonnes, à fronton triangulaire et anges.

Avec la Révolution Française, les onze moines sont chassés et les bâtiments vendus en 1790.

En 1824, les Bénédictines de Ste Eustase de Saint Dié s'établissent à Flavigny en créant
un pensionnat de jeunes filles qui sera actif jusqu'au 11 novembre 1904, date de leur départ forcé.

En 1904, les vitraux de l'église prieurale sont vendus et certains se trouvent au Metropolitan Museum de New York, dans une église de Stockbridge (Massachusetts) et dans des collections particulières.
L'un des vitraux a été vendu par un antiquaire anglais, Sam Fogg.

 L'un des vitraux de Valentin Bousch. Il illustre la Création du Monde
et l'Expulsion d'Adam et Eve du Paradis.
Il se trouvait chez un antiquaire anglais, Sam Fogg, qui l'a apparemment vendu.

Au cours de la Grande Guerre, l'ancien prieuré sert de quartier général à la 8e Armée.

En 1922, le doyen Jacques Parisot, désireux de faire un préventorium d'enfants, acquiert
les bâtiments de l'ancien monastère grâce aux finances d'un riche Américain.
Ainsi nait l'Office d'Hygiène Sociale (O.H.S) dès 1925.

 En 1990, l'ensemble des bâtiments monastiques (église, bâtiment conventuel, cloître, salle capitulaire, bibliothèque, escalier, réfectoire, cuisine, décor intérieur, etc) est classé.

_____________________________

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin


FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Portail classique avec ses colonnes doubles supportant
l'entablement composé de métopes et triglyphes.

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Clocher - Étage campanaire : les ouïes romanes
FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Le cloître et l'étage campanaire du clocher roman

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
 Préau du cloître (XVIIIe siècle)
FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin
Galeries du cloître voûte en arêtes
FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

FLAVIGNY-SUR-MOSELLE (54) - L'ancien prieuré Saint-Firmin

______________________

Localisation du village de Flavigny-sur-Moselle en Meurthe-et-Moselle


 Situation du prieuré dans Flavingy-sur-Moselle

(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ici )

 _______________________



Copyright - Olivier PETIT - 2014 © Tous droits réservés

vendredi 25 avril 2014

Un ouvrage sur Metz en souscription !

Une ville face au climat, Metz à la fin du Moyen Âge (1400-1530), un ouvrage
de Laurent Litzenburger que vous pouvez réserver en souscription.




jeudi 24 avril 2014

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest

Metz est vraiment une ville au patrimoine exceptionnel !

En effet, à l'angle de la rue d'Enfer et d'En Jurue, le visiteur peut admirer un ensemble composé
d'une demeure remontant à la fin du XIIe siècle associée à une chapelle dédiée à Saint-Genest.

La demeure est liée à François Rabelais (1494-1553), célèbre écrivain humaniste de la Renaissance,
qui y vécut lors de son séjour à Metz, vers 1547-1548. C'est un certain Jacob Le Duchat, philologue messin, qui fait mention, en 1711, de la présence de Rabelais à Metz au milieu du XVIe siècle.

De l'époque rabelaisienne, la maison a gardé ses portes remontées sur le mur jouxtant
 la chapelle Saint-Genest et le jardinet.

La tour romane, qui domine l'ensemble et qui contient un escalier à vis, présente
 des ouvertures en plein cintre sur trois niveaux. De nouveaux bâtiments sont venus compléter l'ensemble,
entre le XVe et le XVIIe siècle, d'où la variété des éléments architecturaux.

Au XIXe siècle, la façade sud a été complètement reconstruite.

En 1921, la demeure échappe, in extremis, à la destruction. En 1934, elle est classée.
 
Quand à la chapelle, elle semble remonter à la fin du XVe siècle ; sa consécration est intervenue en 1470.
En 1565, le sanctuaire devient possession des Chevaliers de Malte.
 
_____________________________

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest
L'ensemble des bâtiments constitué de la demeure dite de Rabelais
et de la chapelle Saint-Genest

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest
Le clocher roman et la chapelle
METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest
Entrée de la chapelle

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest
Façade avec fenêtre géminée (XIVe siècle)
METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest

METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest
Les différentes portes conservées et remontées ici
METZ (57) - Maison de Rabelais et Chapelle Saint-Genest

 ___________________________

 Localisation de la ville de Metz en Moselle


 Situation de la Maison de Rabelais et de la Chapelle Saint-Genest dans Metz
 (Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ICI )
____________________

Copyright - Olivier PETIT - 2014 © Tous droits réservés

mardi 22 avril 2014

GYE (54) - Croix de mission

A la sortie du village de Gye, en direction de Domgermain, on peut voir
une belle croix de mission, remontant à la fin du XVIIIe siècle.

En 1952, une mission eut pour vocation de restaurer cette croix.

On retrouve la classique disposition : Une Vierge à l'Enfant d'un côté du croisillon
et, de l'autre, le Christ en croix la tête penchée à droite.

L'inscription "O crux ave spes unica" (Salut, ô Croix, [notre] unique espérance
est gravée sous le Christ. 

__________________________

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission

GYE (54) - Croix de mission
___________________
 Localisation du village de Gye en Meurthe-et-Moselle


Situation de la croix par rapport au village de Gye
(Vous pouvez agrandir la carte en cliquant ici)
____________________

Copyright - Olivier PETIT - 2014 © Tous droits réservés

lundi 21 avril 2014

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet (1ère partie)

Le jardin botanique du Montet est un vrai bonheur pour les amoureux des plantes, arbres, arbustes et fleurs ! Au-delà des collections conservées à l'extérieur, les serres, située à droite après l'entrée, proposent tout un tas de plantes tropicales nécessitant une température constante de 25° environ.

Je vous propose donc de pénétrer d'abord dans les deux premières serres pour découvrir les plantes tropicales aquatiques et celles reconnues d'utilité publique...

_________________________

video
Une petite vidéo
(Vous pouvez voir cette vidéo en qualité supérieure en cliquant ICI)
_________________________

Vous pouvez agrandir les vignettes en cliquant dessus !


VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie
Nénuphars géants d’Amazonie (Victoria amazonica)
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nympheas
 Nymphéas (Nymphaea colorata)
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphea jaune
Fleur de nymphéa jaune

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphéas violette
Fleur de nymphéas violettes
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphéas violette

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphéas violette

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphéas violette

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Fleur de nymphéas violette

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Nénuphars géants d'Amazonie-Bananier d'Asie et papayer
Bananier d'Asie (Musa acuminata) et papayer (Carica papaya)
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Bananier d'Asie et papayer

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Régime de bananes d'Asie
  Régime de bananes d'Asie
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Régime de bananes d'Asie

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Papaye

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Papayes
Papayes
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Papayes

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Amarantes rouges
Amarantes rouges (Amaranthus cruentus)
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Amarantes rouges



VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Balisiers
Balisiers (Heliconia imbricata)
VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Balisiers

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Balisiers

VILLERS-LES-NANCY (54) - Les serres du jardin botanique du Montet-Panache d'officier
Panache d'officier (Pachystachys lutea)


Découvrez maintenant les serres du jardin botanique en cliquant sur les liens ci-dessous

_____________________

Internet

Un petit explicatif du contenu des serres
du jardin botanique du Montet


Les serres du jardin botanique du Montet

________________________________

Localisation de Villers-les-Nancy en Meurthe-et-Moselle
____________________

Copyright - Olivier PETIT - 2011-2014 © Tous droits réservés